shuuuuut

L’haptonomie, science de l’affectivité

Plus qu’une préparation à l’accouchement. L’haptonomie,  est une pratique qui permet d’accompagner l’être humain et qui peut être adoptée au quotidien pour procurer à toute votre famille, bonheur,  joie et optimisme.

N’hésitez pas à visiter ce blog régulièrement pour obtenir des informations sur l’haptonomie, des conseils et de nouvelles vidéos.

La vie et l'haptonomie

26
Juin

Comment aborder le dodo de bébé ?

comment aider bébé a faire dodo

N’avez vous jamais entendu ces personnes autour de vous dire, « mais laissez le pleurer, il va s’endormir tout seul » lorsque vous leur annonciez avoir des difficultés avec le dodo de votre enfant. Ma femme et moi avons toujours refusé de céder à cette facilité en laissant notre bébé pleurer et s’endormir par dépit. Nous sommes restés sur le trajet de l’haptonomie, à savoir, accompagner le bébé dans sa vie, et lui permettre d’apprendre les mécanismes du dodo.

Des livres pour aider un enfant à s’endormir

enfant-heureuxNous avons lu récemment un livre très intéressant, qui s’appuie sur des faits scientifiques pour expliquer les choses, « Un enfant heureux« .
On apprend notamment qu’un bébé est incapable de se calmer tout seul, que le laisser pleurer pour s’endormir ne fait que lui apprendre à renoncer à demander de l’aide et crée des altérations des systèmes immatures de son cerveau.

Néanmoins, j’y apporte mon bémol, un bébé qui pleure 5mn ne va pas être pour autant traumatisé. A l’inverse d’un bébé que l’on laisse pleurer une heure voire deux selon certains cas (pire… je n’ose même pas y penser).

41M3PNVZ4ML._SL160_Nous avons testé plusieurs méthodes plus ou moins convaincantes pour aider notre bébé à dormir, notamment la méthode pantley avec son livre « Un sommeil paisible et sans pleurs » mais avec un succès assez mitigé en ce qui nous concerne. Il nous a effectivement permis d’apaiser notre bébé et de réguler son sommeil, mais ne nous ‘a pas évité les parfois longues séances de rituel précédant le dodo (parfois 2h00 pour endormir notre bébé plein d’énergie). Cependant, depuis que nous avons appliqué cette méthode, les réveils nocturnes se passent bien plus facilement et notre petit se rendort presque aussi tôt. Donc, je le recommande tout de même 😉

Comment affronter les pleurs précédant le dodo ?

Et oui…Que faire dans ce cas ?

  • Il ne faut pas céder à la facilité et la pression de l’entourage préconisant de laisser pleurer bébé.
  • On ne peut pas demander à des parents de rester tous les soirs après le boulot pendant 2h00 à accompagner le bébé jusqu’à ce qu’il soit prêt à s’endormir

Lorsque notre bébé plein d’énergie et qui n’aime visiblement pas dormir par perte de temps, ne donne pas de signes de fatigue jusqu’à pratiquement minuit. Que faire ?
Et bien, nous avons fait un petit mixe de ce que l’on croit savoir.

On commence donc par un petit rituel depuis le bain jusqu’au lit, il permet à bébé de comprendre qu’il est l’heure de dormir, peu importe sa fatigue, sinon, on est pas couché 😉

Petit exemple de rituel du dodo

Nous avons décidé de faire prendre le bain après le repas de façon à détendre bébé au maximum. Ensuite, accompagné de notre tout petit,  nous disons au revoir au chat, aux lumières de notre ville, aux plantes, aux pièces etc, pour enfin finir dans la chambre avec une lumière tamisée (ou éteinte selon la saison). Nous discutons avec lui pour lui expliquer que nous ne sommes pas loin de lui, que s’il se réveille et qu’il nous appelle, nous viendrons très vite. Nous finissons par le mettre au lit avec plein de bisous et lui racontons une histoire .
On peut compter à peu près 40minutes entre le bain et l’arrivée dans le lit. parfois, il s’endort grâce à l’histoire, parfois non…

faire faire dodo à un bébé

Que faire exactement après le rituel du dodo ?

Et bien… La recette magique semble ne pas prendre à tous les coups, car notre petit, plein d’énergie, même calme ne veut pas forcément s’endormir, il ne veut pas non plus que ses parents le laissent dans sa chambre. Il commence à pleurer pour nous faire comprendre qu’il veut rester avec nous. Au début, nous restions et le rituel s’éternisait pendant des heures. Fatiguant pour les parents, même zen, à force, cela commence à énerver. Nous avons donc décidé de le laisser pleurer quelques minutes (2 ou 3 pas plus)  afin de lui faire comprendre qu’il était l’heure, que ses parents ne pouvait pas rester avec lui et en revenant dans la chambre, un petit câlin, ça se calme, maman ou papa ressort, bébé s’endort tout seul dans le calme, ou parfois en rechignant quelques minutes (il tourne tout seul dans son lit pour trouver le sommeil). Petit à petit notre p’tit loup a fini par comprendre et nous surprends parfois à juste écouter et s’endormir, quelle satisfaction après temps de labeur… Attention tout de même, les dents, un rhume ou autre peuvent donner des difficultés, enfin, je ne vous apprends rien j’imagine.

Laisser pleurer, ne pas laisser pleurer …  comme dans toutes situations, il y a un juste milieu, les extrêmes sont toujours mauvais et dévastateurs pour la santé, en tout cas, c’est ce que je retiens. Laisser pleurer un bébé tout seul pendant des heures est LA mauvaise solution et malheureusement reste celle qui est la plus couramment utilisée car plus rapide, néanmoins, les méthodes plus douces et probablement meilleures pour l’avenir de bébé restent très éreintantes lorsque l’on est en face d’un bébé qui n’aime ou ne sait pas dormir. Je pense aussi que le manque d’informations y est pour beaucoup, le pourquoi de notre article ! Nous avons meme eu un pédiatre nous préconisant de laisser pleurer, fuyons !!!

Nous avons tout de même choisi la méthode douce, même si les pleurs sont souvent inévitables, il reste une petite partie du rituel leur permettant souvent de décharger le trop plein de la journée.

Les pleurs du soir du nouveau né

Attention à ne pas confondre les pleurs avant le dodo, des pleurs du soir (pleurs du nourrisson) qui touchent de nombreux bébés.
En général, on les repère facilement car ils arrivent toujours aux mêmes heures, en fin de soirée, et rien ne pourra calmer votre petit à part de la patience.
41WJXYFPMNL._SL110_C’est aussi quelque chose de difficile à vivre pour les parents. Accompagner son enfant et ne pas le laisser seul avec ses pleurs sera quelque chose de bénéfique qui le mettra en confiance vis à vis de vous.

Il existe un excellent livre pour bien comprendre cette démarche, j’y reviend en détails sur cet article.
« pleurs et colères des enfants et des bébés« 

83 commentaires pour ce billet

Le 16 décembre 2009 à 22 h 24 min par fassi

Bonsoir,

je crois que vous avez tout dit, la préparation au coucher est la phase la plus importante, un bébé doit être mis en condition pour aller au lit, par des activités relaxantes ( bain, lecture, musique). Mais surtout un bébé qui ne s’endort pas bien, c’est souvent lié à la peur de ne pas bien se réveiller ! C’est pourquoi, j’ai envie de rajouter à votre commentaire de ne « jamais » réveiller un bébé qui dort ( au moins, d’après mon expérience, jusqu’à 2 ans, 2 ans et demi ). Celà parait anodin mais réveiller un bébé qui fait la sieste parce que c’est l’heure d’aller faire les courses ou d’aller chercher le grand à l’école, c’est à coup sûr un réveil en pleurs et du coup un mauvais souvenir de plus pour le prochain dodo ! Il faut s’organiser le mieux qu’on peu pour respecter leur tempsde sommeil. Au même titre qu’un bébé doit aller au lit et prendre ses repas aux mêmes heures, cette régularité des horaires est importante pour qu’il reste zen ! Bon courage à tous, pour moi tout çà est passé, mon fils d’un an fait ses nuits depuis l’âge de 6 semaines et ma fille de 4 ans et demi vient tout juste d’arrêter la sieste !

Le 16 décembre 2009 à 22 h 52 min par Djolhan (author)

Merci fassi pour vote témoignage 🙂

Le 2 janvier 2010 à 16 h 20 min par caillette@stmich

bjr,je viens de découvrir avec bonheur votre blog…
j’ai un pti garçon de quatre 1/2 qui ne sait pas s’endormir seul. Il est allaité exclusivement avec grand succés mais voilà monsieur bébé est accro au sein de sa mam et quand vient l’heure du dodo il cherche à têter, essaye ses doigts. Il ne parvient pas à prendre le pouce, donc après qq minutes de pleurs et de déchirement je le mets au sein, il est réconforté et s’endort souvent en moins de 5min. Le problème est que j’ai l’impression que le plaisir du sein se transforme en addiction et ne l’amène pas vers une certaine autonomie.
Pensez vous que l’haptonomie pourrait l’aider à mieux utiliser les ressources qu’il a en lui?
merci d’avance pour vos conseils
sandy

Le 2 janvier 2010 à 21 h 58 min par Djolhan (author)

Bonjour aillette, avez vous lu le livre de la méthode pantley que je conseille en début d’article ?

Le 3 janvier 2010 à 15 h 50 min par caillette@stmich

bjr djolhan,
non nous n’avons pas lu ce livre par contre trouver des réponses et des conduites qui favorisent en effet l’endormissement dans le livre de Marie Thirion que je recommande aussi « le sommeil, le rêve et l’enfant ». Elle explique notamment que l’enfant ne doit pas être dependant de quoique ce soit musique, bercement, lumière car si il se retrouve dans une situation d’endormissement où l’un des éléments manquent là c’est la catastrophe. Par contre, effectivement pour notre pti bébé nous avons instauré un rituel : une tétée, un gros câlin, un bon moment avec papa qui lit une histoire toute douce et après dodo. Mais il préfère encore le sein…….
C’est pour cela que je me demandais si l’haptonomie l’aiderait à trouver le chemin de son pouce ou d’un autre doigt pourvu que ça l’aide à tétouiller.
Merci de vos conseils.

Le 3 janvier 2010 à 21 h 58 min par Djolhan (author)

L’haptonomie commence in-utero, il n’est donc pas possible de commencer après l’accouchement, en tout cas, pour le coté nourrisson car cette pratique est aussi utilisé pour l’accompagnement de fin de vie (mais moins connue). Je pense que vous devriez vous tourner vers le livre proposé au dessus, il pourrait vraiment vous aider à progressivement permettre au bébé de s’endormir sans téter. Il est vraiment orienté allaitement et endormissement.

Le 13 avril 2010 à 14 h 23 min par Céline

Bonjour,
nous avons fait et continuons à faire de l’hapto et on adore! A partir de quand doit on instaurer le rituel du couché, bébé à 1 mois et demi et pour l’instant aucun rituel pour le dodo , c’est dans les bras dans l’echarpe, sans son lit dans mon lit contre moi, dans le cocon dans son parc… aucune stabilité , mais des qu’il rale je le prend!
Merci

Le 13 avril 2010 à 14 h 36 min par Djolhan (author)

Bonjour Céline, en fait, plus vous allez commencer tôt, plus vous aurez de chance qu’il s’endorme seul rapidement ! Le rituel s’adaptera avec l’age. Par exemple, notre petit a 21 mois désormais, notre rituel est bien rodé, nous lisons un livre ou deux ensemble, le câlin avec papa puis maman, le rangement des nounours sur le lit, le démarrage des musiques douce etc etc… Ce qui compte, c’est de passer du temps avec et ne pas penser à la contrainte horraire. Parfois, notre rituel dur 30mn, d’autres 40 voir 1h00 tout dépends de son/notre degré de fatigue. On essaye de l’observer au maximum afin de sentir ses besoins et qu’il arrive dans son lit au calme et détendu.

Petite parenthèse concernant le parc, à votre place, et comme il s’agit d’un bébé hapto, j’oublierai de suite, il se sentira surement très frustré dans sa découverte et son autonomie le jour ou il arrivera à se déplacer 😉
Cela dit, à un mois et demi, parc ou pas, il ne risque pas d’aller bien loin 😉 lol

Le 13 avril 2010 à 14 h 53 min par Céline

Merci d’avoir repondu tres vite, le parc est pour sa securité car j’ai 2 toutoux tres gentils 🙂 , mais je ne veux pas poser bébé par terre trop jeune confronté aux poils, aux lechouilles, et aux queues, surtout si je m’absente quelques instants ( pour aller aux toilettes par exemple) D’ici quelques temps je le laisserai decouvrir le monde 🙂
Pour le rituel j’attend peut etre qu’il fasse un peu ses nuits quand meme non? car un rituel d’une demi heure sachant qu’il tete toutes les 2h 30 3h… En fait il s’endort au sein et je le couche… et s’il est pas d’accord je le garde contre moi pour du cododo… (mauvaise maman… qui ne peut pas abandonner son tit chou dans son ptit lit froid…et qui aime le sentir tout contre moi 😉 )

Le 13 avril 2010 à 15 h 40 min par Djolhan (author)

Oui, c’est effectivement plus judicieux de protéger votre petit des deux toutous pour le moment 😉

Concernant le rituel, il est toujours bon de le faire, même si le bébé ne fait pas ses nuits (le notre a commencé récemment à les faire) le plus important est de lui montrer la transition jour/nuit. Cela dit, au début, le rituel peut etre plus rapide, il faut l’adapter aux évènements bien entendu !
Concernant le cododo, je suis totalement contre toutes personnes tentant de faire croire que ce n’est pas bon pour l’enfant. Nous prenons régulièrement notre enfant dans notre lit, et ce n’est pas pour ca qu’il n’aime pas être dans le sien. Il faut juste savoir (comme d’habitude) adapter aux situations. Vous êtes sans doute bien plus bonne maman que de nombreux donneurs de leçons 😉

En france, on tente de plus en plus de déshumaniser l’enfant des son arrivée dans le monde, et on en voit les ravages aujourd’hui, l’haptonomie, c’est aussi donner la chance à nos tout petits de changer cela !

Le 13 juin 2010 à 0 h 32 min par ahlem mahmoudi

je parle d’un dodo par expl un peluche un coussin à lequel s’attache un bébé et ne peut dormir sans lui, mon bébé ne peut pas dormir sans sa couette avec elle il dort calmement d$sans se réveiller sans elle il n peut jamais dormir mais avec l’arrivée de l’été ça devient insupportable lui réchauffe trop que dois je faire pour changer le dodo
avec un autre truc

Le 13 juin 2010 à 13 h 01 min par Djolhan (author)

Est-ce qu’il n’est pas possible d’enlever le rembourrage de la couette et juste laisser le drap qui l’entoure ?

Le 14 juin 2010 à 12 h 26 min par Atalante

J’ai un bébé hapto de 9 mois.
Moi aussi je suis contre l’idée de le laisser pleurer et pour les mêmes raisons que vous.
Mais voilà 9 mois sans sommeil, à cause au départ d’un reflux mal soigné. Depuis 1 mois, plus de reflux, mais 3 à 5 réveils par nuit, et un boulot de cadre bien prenant… je suis au bout du rouleau et je suis preneuse de toute solution…

J’ai lu Pantley et comme vous, j’ai eu certains succès: les siestes sont dorénavant sereines et d’une bonne durée (3h par jour en 2 ou 3 siestes), le rituel du coucher est bien établi, et bébé s’endort en 5 à 15 mn comme un charme.

Seuls ces satanés réveils me tuent. Il ne veux que sa mère, il est très énervé d’être réveillé et me demande clairement de « faire quelque chose et vite! »
du coup je l’allaite la nuit, mais ce n’est pas une solution à long terme. D’ailleurs maintenant ça commence à marcher de moins en moins pour le rendormir.

Je me demande, au niveau psychologie de l’enfant, jusqu’où on est dans la prise d’autonomie quand on dit « tu es grand, tu peux te rendormir tout seul, papa et maman sont à côté », et à quel moment le bébé se sent abandonné. On peut penser que laisser pleurer quelques minutes lui permet aussi de faire un pas vers l’autonomie; mais personnellement, ce que j’ai constaté, c’est qu’il s’énerve encore plus et c’est totalement contre productif.

Avez vous des idées? Je deviens dépressive à force de manquer de sommeil et ma santé en pâtit.
Et bravo pour ce blog 😉

Le 14 juin 2010 à 12 h 49 min par Djolhan (author)

Ce qu’il faut établir, c’est surtout, le pourquoi de ces réveils. Est-ce qu’il a faim, mal au dents, ou est-ce que tout simplement il veut du réconfort ?
Notre fils a réellement fait ses nuits a 21mois, c’est à dire, il y a très peu de temps, il se réveille de temps en temps, mais on peut dire que le plus dur est largement passé.

Cela dit, nous avons vu un énorme changement lorsque nous lui avons installé un lit sans barreau. C’est ce que notre sage-femme nous a proposé après que le petit ce soit mis à marcher. Nous avons mis du temps à franchir le pas, mais au final, je ne suis pas déçu, il se sent réellement bien en « liberté » dans son lit.

Par contre, en ce qui vous concerne, avez-vous essayé le co-dodo ? Ou du moins, le lit dans votre chambre ? Certains parents sont réfractaires en pensant que le petit ne pourra plus se séparer de ses parents etc. Le notre dort maintenant très bien dans sa chambre et pourtant, il a dormit bon nombres de nuits dans notre lit ou du moins dans notre chambre. Alors, pourquoi ne pas tester si ca permet aux parents de dormir un peu mieux.

Allez, courage Atalante , le meilleur est à venir !

Le 14 juin 2010 à 13 h 31 min par Atalante

Nous avons pratiqué le cododo jusqu’à 3 mois.
Maintenant ce n’est plus possible pour une question de place: nous avons une petite chambre, et un petit lit à l’intérieur! Quelquefois, quand il a mal aux dents par exemple, nous nous serrons, mais c’est une solution extrême.

Je ne sais absolument pas ce qui le réveille. Surtout que ce sont des heures fixes! Je sais qu’à 5h00 c’est le voisin qui le réveille – que puis-je y faire?! Et je ne vous dis pas avec le mondial de foot, vendredi soir, le réveil en fanfare à 23h avec 1 h de hurlements de rage parce qu’il voulait dormir.

Question installation dans son lit, je pense qu’il aime son lit. Il aime être bien entouré, dans sa gigoteuse. D’ailleurs il s’y endort bien, la preuve qu’il s’y sent bien.
Les heures fixes de ses réveils étaient dûes à l’estomac, quand il souffrait. Maintenant que c’est fini, je ne sais plus quoi faire pour qu’il dorme… Je ne pourrai pas attendre 21 mois! Je suis tellement à épuisement que j’en ai des problèmes de santé.
J’envisage de le passer au biberon la nuit (même si ça risque d’être mauvais pour son estomac) pour voir.

Le 14 juin 2010 à 13 h 44 min par Djolhan (author)

Je vous cite une phrase de catherine dolto que j’ai lu récemment sur les syndromes d’anniversaires :
L’angoisse du 8ème ou 9ème mois que connaissent bien des bébés, est souvent le syndrome d’anniversaire de la période qui a entouré la naissance lorsque les mères sont anxieuses. De la même manière, de la naissance à 9 mois, le nourrisson fait des syndromes d’anniversaire aux âges ou il y a eu des difficultés pendant la grossesse.

Avez vous la possibilité de faire un rapprochement avec cela ?

Le 14 juin 2010 à 13 h 59 min par Atalante

A part un accouchement long… pas vraiment. La grossesse n’a pas été difficile. Fatigante mais pas difficile!

Le 14 juin 2010 à 14 h 14 min par Djolhan (author)

Avez-vous essayé l’ostéopathie ? Ca a pas mal aidé notre fils à l’époque. Les accouchements long laissent quelques séquelles au niveau du corps de l’enfant.

Le 14 juin 2010 à 14 h 17 min par Atalante

Eh oui… ostéo RAS… homéo RAS…
je m’arrache les cheveux!
Mon précédent pédiatre m’avait dit que c’était physiologique ces réveils, le cerveau qui bugge à certaines heures de la nuit…

Le 14 juin 2010 à 14 h 23 min par Djolhan (author)

Avez-vous essayé les extraits de fleur d’oranger ? 😉

Le 14 juin 2010 à 14 h 58 min par Atalante

Ah, ça non j’ai pas essayé 🙂
Mais à quoi cela sert-il?

Le 14 juin 2010 à 15 h 47 min par Djolhan (author)

La fleur d’oranger, ca a des vertus relaxantes, ca marche très bien avec notre fils 🙂

Le 18 juin 2010 à 12 h 43 min par MargaL

Pour comprendre le sommeil de bébé il faut savoir comment ca marche 🙂 En plus des rituels, il y a des horaires à respecter, ce qui est sans doute le plus important au début.
Un article intéressant à ce sujet : http://www.bebedodo.fr/38-le-sommeil-de-bebe-comment-ca-marche

Le 18 juin 2010 à 13 h 01 min par Djolhan (author)

Petit article intéressant, merci Margal 🙂

Le 18 juin 2010 à 13 h 09 min par Atalante

Nous avons repris de zéro le programme Pantley.

Après réflexion (et je viens de recevoir « un enfant heureux », très instructif, merci!!!) c’est la seule méthode qui me convient.
Donc il faudra bien qu’elle fonctionne!!

Heureusement, depuis quelques temps, mon fils ne réclame plus uniquement sa mère et accepte que son père le rendorme. Avec un fonctionnement en 3/8 ça devient plus vivable…lol

Et comme il a 9 mois aujourd’hui… prions pour que ce soit un cap!

Le 18 juin 2010 à 13 h 22 min par Djolhan (author)

« un enfant heureux » est un livre que nous lisons régulièrement et qui nous sert constamment, je le conseille vivement effectivement 🙂

Le 21 juillet 2010 à 20 h 06 min par dali

Bonsoir

J ai decide que bebe ne devait plus dormir sur moi, enfin que sur moi, car je fatigue etle manque de sommeil…commence a jouer sur mon moral

juqu ici, elle ne pleurait pas ou peu…
j ai tente hier de la poser a cote de moi…elle a pleure

aujour dhui j ai tente de la laisser dans son lit et elle a pleure une demi heure..je l ai donc reprise dans mes bras…
je lui ai parle etc..mais rien n y fait
j ai essaye le matin, le midi et le soir…

elle a deux mois et demi et je n ai pas envie qu elle prenne de mauvaises habitudes..
il est arrive que je la pose endormie, elle ne se reveillait pas…mais la ces derniers jours IMPOSSIBLE

j eleve seule mon bebe et vis a l etranger..me sens encore plus seule par moment..

merci de vos conseils
D

Le 21 juillet 2010 à 21 h 47 min par Djolhan (author)

Avez-vous lu les livres que j’ai cité plus haut, ils pourraient vous aider à comprendre certains mécanismes du dodo de votre enfant.

Le 23 juillet 2010 à 20 h 01 min par aure

Bonjour,
Je viens juste de découvrir votre blog, c’est vraiment génial, merci pour toutes ces infos! Je suis enceinte de 7 mois et depuis le début de ma grossesse, mon mari et moi nous faisons écouter tous les soirs la même petite berceuse à notre petit au moment d’aller nous coucher. Nous avions dans l’idée que cela pourrait être rassurant pour lui lorsqu’il l’entendra quanq il sera né.. Cependant, j’ai lu à plusieurs reprises et certaines personnes m’ont dit qu’il ne fallait pas rendre un bébé « dépendant » de quoi que ce soit pour qu’il s’endorme bien… Que pensez vous de notre petit rituel de la berceuse?
Merci beaucoup!

Le 24 juillet 2010 à 12 h 20 min par Djolhan (author)

Je ne suis pas vraiment qualifié dans ce domaine, mais, cela ne me semble pas pour autant dangereux pour un enfant d’être bercé par une musique douce tous les soirs… Il ne faut pas non plus tout diaboliser… La musique a des vertus insoupçonnées, alors, est-ce vraiment grave si le bébé en a besoin pour s’endormir apaisé…

Le 24 juillet 2010 à 17 h 47 min par Atalante

Au contraire, un bébé est forcément dépendant de quelque chose pour s’endormir: ce quelque chose le fait se sentir apaisé et en sécurité. C’est son doudou, c’est sa sucette, c’est une musique. L’important pour vous est que l’objet de sa dépendance ne nécessite pas votre intervention. Un bébé qui trouve sa sucette tout seul dans son lit, qui sent son doudou, ou qui écoute une musique déclenchée à distance, c’est un bébé qui apprend à s’endormir seul.

Petit message pour dire que le programme Pantley a marché. Certes il se réveille encore 1 fois pour manger, et plusieurs fois dans la nuit, mais il se rendort seul sans notre intervention!

Le 24 juillet 2010 à 21 h 34 min par Djolhan (author)

Je suis content de l’apprendre Atalante et merci de nous donner des nouvelles 🙂

Le 2 novembre 2010 à 12 h 23 min par Magali

Nous avons eu aussi de gros soucis de sommeil avec notre petit Nathael (2 ans). Nous avons eu de la « chance » il a fait ces nuits a 3 mois ms vers 7 mois tout c’est dégradé après de gros changements dans notre vie de famille! Nous avons déménagé, papa est venu vivre de manière permanente avec nous (avant il était en formation assez loin et on ne le voyait que les week end), il est allé chez la nounou et pour couronner le tout nous avons eu droit à une canicule, une poussée dentaire et une otite environ un mois après ces changements! De là nous avons passé des heures a endormir bébé, qui se réveillait a nouveau plusieurs fois dans la nuit, et idem pour la sieste. Cela a durer 8 mois! Je crois que nous avons quasiment tout essayé! Jusqu’à écouter un pédiatre qui nous a dit que c’était de la comédie et qu’il fallait le laisser pleurer!!!!! Nous avons tenu 2 heures, la mort dans l’âme et n’avons jamais réessayé. Puis nous avons a nouveau déménager, nous avons retrouvé une maison, et tout est rentré dans l’ordre!
Malheureusement à l’époque, nous ne connaissions pas ce site, ni les livres que vous citez, je les achèterais pour le prochain bébé par contre. Mais de toute façon mon fils n’aimait pas l’appartement que nous avions du prendre (surement parce que nous l’avions prix par dépit et non réellement choisi!) et je crois que c’était surtout ça le problème! Quand nous somme arrivé dans notre maison, nous l’avons laisser déambuler dans les pièces vides et nous nous somme tout de suite rendu compte que cet endroit lui plaisait autant qu’a nous!
C’est vrai que c’est une solution extrême mais c’est la seule que nous ayons trouver, ce mot simplement pour dire que je compatit avec les autres parents qui ont encore des soucis, c’est une épreuve très difficile! Mais on finit toujours par trouver une solution car il y A une solution…

Le 26 février 2011 à 15 h 44 min par marie masson

merci de votre temoignage mon bb a 8 mois et je cherche des solutions douce depuis ces six mois car elle ne s’endort pas seule et se reveille encore la nuit pour une ou deux tétée plaisir
j’ai fini par ne plus en parler car peu de personne de mon entourage ne comprend que je refuse de la laisser pleurer et me laisse entendre que je suis trop maternelle et que c’est ma faute si mon bb ne dort pas
je doit bientot reprendre le travail et c’est pour ses nounous que je m’inquiète nous on s’est fait une raison quelque part mais avec les autre j’ai peur que ca se passe mal
mon bb est aussi un bb hapto je vais assayer votre methode et j’espere que ca va le faire

merci encore ca fais du bien de se sentir comprise

Le 26 février 2011 à 20 h 58 min par Djolhan (author)

C’est souvent le regard des autres qui est le plus difficile à supporter, mais croyez moi, dans le futur, vous serez fier d’avoir fait le choix de ne pas laisser pleurer votre enfant bêtement.

Le 27 février 2011 à 11 h 09 min par Magali

Personnellement mon fils a souvent des soucis pour s’endormir et des réveils au milieu de la nuit, mais jamais chez la nounou ou chez ses grands parents….
La situation est différente et parfois cela suffit!
Il faut essayer pour savoir.

Le 22 mai 2011 à 20 h 58 min par koala

Bonjour, j’ai apprécié de lire les faits vécus par plusieurs mamans et je me pose une question, à savoir comment on fait pour changer un horaire de dodo du soir à un bébé, car ma fille à 3 mois et elle se couche entre 18h et 21h, un biberon entre 1h et 5h et réveillée entre 6h et 7h30…
Le problème est que je m’endors le soir toujours entre 23h et 24h et bébé se réveille a 6h du matin, c’est pas évident…
Elle fait quand même de bonne nuit, mais pas assez longtemps le matin pour moi, mais le soir vu qu’elle se couche toujours à des heures différentes, ça aiderais surement si elle pouvait se coucher plus tard le soir, disons réussir à l’amener à se coucher vers 21h ou 22h.
Elle n’a aucun problème à s’endormir seule et rarement elle va ronchonner pour dormir, elle a de la musique ou un son d’eau et elle jase et fini par s’endormir seule dans sa chambre.
J’attends vos commentaires pour savoir comment remédier à la situation.

Le 23 mai 2011 à 10 h 12 min par Djolhan (author)

Désolé de vous l’annoncer, mais un réveil entre 6h et 7h30 est tout à fait normal pour un enfant de cet age. Et même plus vieux d’ailleurs. La solution, c’est de se coucher plus tôt 😉
Un enfant a un rythme, vouloir le modifier en le couchant plus tard pour qu’il se réveille plus tard n’est certainement pas la solution idéale.

Le 23 mai 2011 à 22 h 05 min par Nathalie

Bonjour,
Quelle découverte sympa votre blog!
En ce moment j’ai quelques problèmes pour le rituel du dodo de ma fille de 22 mois. Plus le temps passe plus il dure longtemps. De plus elle s’endort de plus en plus tard (21h15 alors qu’elle montre des signes de fatigue dès 19h30). Cette heure ne me gêne pas mais je suis obligée de la réveiller le matin et j’ai HORREUR de lui faire ça.
Le rituel s’éternise avec des pleurs des pignements et une multiplication des histoires et des berceuses. Cependant quand c’est mon mari qui la couche: il n’y a aucun problème!!!!!!!!!!!
Il est fort ce papa mais là, maman est perdu!
Dois-je montrer plus d’autorité, de fermeté ou de négociation?

Le 24 mai 2011 à 11 h 14 min par Djolhan (author)

Parfois, un peu de fermeté ne fait pas de mal, les enfants testent nos limites sans arrêt, et effectivement, d’une personne à l’autre il y a des variantes qui s’expliquent souvent de cette manière.

Le 2 juillet 2011 à 16 h 18 min par kialko

J’ai découvert votre site en tapant dans le moteur de recherche « bébé pleure pendant la sieste ».
Pour ma part je ne sais pas si j’ai vraiment instauré un rituel dodo,en tout cas il s’endort le soir à 21H-22h jusqu’à 8h. il a fait ses nuits à 3semaines, c’est une chance, je sais, mais les journées sont dures. Il ne me fait pas une journée pareil, la sieste du matin peut durer 3h comme une heure et l’près midi c’est une catastrophe, c’est 30min ou au mieux une heure et le reste du temps c’est des pleures jusqu’au prochain biberon.et souvent l’après midi quand il fait sa sieste, il pleure et se rendort aussitot et ca va être toute les 10min pendant une heure????pourquoi il fait des siestes aussi agité???

j’ai fait une prépa à l’accouchement apto, j’ai beaucoup apprécié, et je me demande si j’ai réellement bien gardé cette notion depuis qu’il est né. Je pense qu’un petit rdv avec ma sage femme pour en parler devrait faire du bien.

Le 4 juillet 2011 à 22 h 14 min par Djolhan (author)

Normalement, il y a un RDV 1 mois après l’accouchement avec l’haptothérapeute. Ce n’est bien entendu pas obligatoire, mais à mon sens important d’y aller.

Le 5 juillet 2011 à 9 h 39 min par Atalante

Bonjour,
kialko il faut en effet comprendre pourquoi votre fils fait de mauvaises siestes. Dort-il avec trop de bruit, de lumière, de chaleur?
Quel âge a-t-il? Combien de siestes fait-il? Il faut savoir tout ça.

Djolhan, voici des nouvelles de mon fils qui a 21 mois maintenant. Nous avons enfin terminé les problèmes de reflux et plus de médicaments! Enfin!!!! Par contre nous avons renoué avec les réveils nocturnes depuis 2 mois et demi (quand j’ai perdu mon papa) et les causes psychologiques sont encore plus difficiles à résoudre que les causes médicales. Enfin, cela commence à s’arranger mais je vais vous faire rire: on a changé notre lit pour un king size afin de pouvoir mieux dormir à 3 quand c’est nécessaire… 1 réveil toutes les 30 mn ça épuiserait n’importe qui… et le cododo est salvateur dans ce cas là!
L’haptonomie se révèle un problème et un grand secours quand les parents sont aussi touchés par un événement; nous sommes tellement « en contact » avec mon fils qu’il a été très perturbé par ce décès, et seule l’haptonomie par contre, nous a permis de le rassurer petit à petit. C’est totalement dingue…

Le 5 juillet 2011 à 15 h 07 min par Djolhan (author)

Effectivement Atalante, l’haptonomie est aussi utilisé en psycothérapie. Vous avez en tout cas bien fait de prendre un king Size, c’est toujours utile ! hehe ! Merci en tout cas d’être repassé nous donner des news.

Pour vous dire, notre fils a maintenant 3 ans et dort toujours de temps en temps avec nous, au final, il se lève, ne pleure même plus et viens directement dans notre lit. On ne se réveille même plus, donc au final, merci le cododo 🙂

Le 27 juillet 2011 à 12 h 57 min par lilou1981

Bonjour,

Nous avons fait la preparation à l’haptonomie pendant la grossesse.Aujourd’hui notre puce a un mois et demi elle a du mal à dormir et est décalée .Jusqu’a avant hier elle s’endormait a 1 heure du matin au sein et se reveillait a 8-9 heures mais depuis 2 nuits des qu’on la pose dans son berceau ( qui est a cote de moi )elle pleure.
La journée c’est pareil elle pleure des que je la pose.L’autre jour apres un tour en voiture pour aller faire des courses,elle a fait une sieste de 5 heures !bref les jours ne se ressemblent pas
Nous ne savons pas comment réagir,quelle attitude adopter? et quels rituels faut il commencer?
Faut il lui faire faire sa sieste dan sa chambre? dans le calme ? ou avec moi dans le salon?pour l’habituer au bruit.
La nuit comment la faire rendormir dans son berceau?

Le 27 juillet 2011 à 15 h 13 min par Djolhan (author)

Bonjour Lilou,
Tout d’abord, est-ce que son environnement est calme avant le dodo ? Télé, aspirateur, musique forte, bruit de la rue etc. peuvent jouer sur sa nervosité.
Ensuite, le cododo est loin d’être néfaste pour l’enfant ou pour les parents, dans notre culture, c’est mal vu, mais c’est pourtant très bénéfique dans certaines situations.
Nous avons beaucoup pratiqué le cododo avec mon fils, et aujourd’hui, à 3 Ans, il dort tout à fait bien, dans son lit.

Cela dit, le couché à 1h00 du mat, c’est quand même un peu tard, il faudrait arriver à faire dormir votre puce vers les 20h00. On nous a appris une chose, c’est que les enfants ont un rythme, passé une certaine heure, il est trop tard et l’enfant est difficile à endormir.
Je me rappelle des siestes de notre petit à cet age, il me semble que c’était le matin vers 10h00 (il se réveillait à 7h00 voir avant) et l’après midi vers 14/15h pour un début de rituel vers 19h30.
Par contre, il faut absolument essayer de ne pas l’habituer à téter pour s’endormir car ce sont des habitudes qui vont êtres difficiles à perdre plus tard. Je dit bien essayer, car je sais que ce n’est pas toujours évident, c’est plus facile d’en parler que de le faire 😉

Essayez aussi le recentrage lors de ses crises d’éveil, car peut l’aider à se calmer.

Le 28 juillet 2011 à 10 h 19 min par lilou1981

Bonjour,

Merci pour votre réponse,le recentrage c’est bien le bercement du bassin?
Hier elle a fait une longue sieste: 14H30-18H45 du coup tétée ensuite puis bain vers 19H30 elle n’avait pas sommeil elle est donc restée avec nous( la télé allumée) et à 20H15 j’ai vu qu’elle commençait à bailler je l’ai donc prise avec moi dans notre lit volets fermés peu de lumière et elle a tété avec des poses jusqu’a minuit et demi…et s’est endormi jusqu’à 5H45.
Ce matin vers 8h j’ai réussi a l’endormir en la berçant dans sa nacelle.
Oui dur dur les tétées qui permettent l’endormissement.
Je voulais demander comment avez vous fait pour faire endormir vos bébé dans leur lit sans bercement et sans le sein?
merci

Le 28 juillet 2011 à 11 h 37 min par Djolhan (author)

La Télé stimule beaucoup les cerveaux de nos touts petits, il faut vraiment éviter avant un certain age si vous souhaitez l’endormir plus facilement.
Nous avons instauré un rituel tous les jours afin de l’aider à s’endormir seul. Les gestes appris en hapto ont bien aidé. Je pense notamment à celui ou l’on met l’enfant sur le dos, avec la main sous les fesses (ce geste est tout simplement impossible à expliquer lol) Ou même le roulage de jambes… Mais peut être que toutes les sages-femmes n’apprennent pas les mêmes gestes.

Le 28 juillet 2011 à 16 h 33 min par Atalante

Bonjour,

votre enfant est trop petite pour maîtriser parfaitement le cycle jour-nuit de toute façon, donc ne croyez pas qu’elle doit « faire ses nuits » maintenant, son cerveau n’en est probablement pas capable encore!
Il faut lui donner de la régularité dans son coucher du soir, même si elle n’a pas sommeil, il faut lui proposer; bien veiller à ce que les siestes en journée ne soient pas faites dans le noir total pour l’aider à différencier jour/nuit
A son âge elle pourrait faire 3 siestes courtes par jour, apparemment elle préfère en faire une plus grande… peu importe, mais il faut la « caler » sur l’horaire du soir.
C’est très difficile en ce moment car les journées sont longues. Prenez patience, soyez réguliers dans vos horaires, et ça va venir tout doucement je pense!

Le 29 juillet 2011 à 14 h 28 min par lilou1981

Bonjour,
Merci pour vos réponses,
Djolhan , j’ai appris le roulage des jambes surtout pour les colliques en fait, a quels moments faire ces gestes? la main sous les fesses c’est en fait comme ce que me faisait le papa pendant la grossesse?

Atalante je ne souhaite pas qu’elle fasse ses nuits de suite, simplement j’aimerais qu’elle s’endorme plus tôt le soir et que les journées soient plus régulières, qu’elle s’endorme plus facilement.Il y a des jours ou elle va les passer au sein d’autre ou elle fait des siestes longues(surtout après un tour en voiture et poussette ensuite )donc difficile de mettre un rythme mis a part le bain le soir vers 19H.

Le 29 juillet 2011 à 14 h 57 min par Djolhan (author)

En fait, je le faisais une fois que mon fils était couché, la lumière éteinte. Pour la main sous les fesses, oui, c’est exactement ça, bizarrement, ça lui a toujours fait du bien, comme si il se rappelait la sensation dans le ventre de sa mère.

Le 30 août 2011 à 16 h 09 min par Barbier

Bonjour,
J’ai un bébé de 6 mois et demi qui a toujours eu beaucoup beaucoup de mal avec le dodo! Reflux interne et coliques (tous deux toujours présents) n’aident pas non plus! Il ne s’endort pas seul, je suis obligée de le bercer pendant un bon moment avant qu’il trouve le sommeil. J’ai instauré des rituels pour les siestes et pour le soir, je les commence dés que je vois les 1ers signes de fatigue, mais rien à faire, il lutte jusqu’à tomber d’épuisement, et ce dans mes bras. Quand je le couche dans son lit, il pleure et finit par hurler. Je veux absolument lui apprendre à s’endormir seul, pour lui comme pour moi, car je ne supporte plus les 15 réveils par nuit avec bercement pendant 30 minutes etc..Je souhaiterai si cela vous est possible connaître quelle méthode vous avez utilisé en plus de celle de Pantley? (le livre est commandé!)
Et pensez-vous que je puisse lui apprendre alors que nous ne serons pas à notre domicile mais en vacances pendant 15 jours? Ou vaut-il mieux attendre d’être rentrés pour qu’il ait ses repères?

Merci pour vos articles, votre aide te votre attention!!

Le 30 août 2011 à 20 h 49 min par Djolhan (author)

Difficile de répondre pour moi aujourd’hui, ca fait tout de même 3 ans que c’est passé ! Peut-être que d’autres pourront répondre ! En tout cas, pour les 15 jours de vacances, ce sera peut etre justement le bon moment, puisque les habitudes changeront ?

Le 31 août 2011 à 9 h 32 min par Barbier

Merci pour votre réponse, je me permettais de vous poser ces questions car j’ai vu qu’un message datait du 29/07/11! Mais en effet, ça date pour vous!
Vous rappelez-vous seulement si vous aviez utilisé une autre méthode en plus de celle de Pantley?
Et pour l’apprentissage durant les 15 jours de vacances, je pense en fait que ça va être trop court car la méthode Pantley requiert pas mal de temps je crois, donc si en plein apprentissage, nous revenons à notre domicile, tout risque d’être chamboulé! Vous ne pensez pas?
Merci en tous cas!

PS:j’aurais adoré pratiquer l’hapto étant enceinte, et impossible de trouver un haptonomiste disponible durant ma grossesse!

Le 31 août 2011 à 11 h 03 min par Djolhan (author)

Je crois qu’on a beaucoup fait à l’instinct aussi, la méthode Pantley a été un bon départ pour nous, mais comme tout, une méthode peut marcher pour certains, mais pas pour d’autres, l’adapter à ses propres habitudes n’est pas un mal non plus.

Pour l’haptonomie, c’est malheureusement comme ca pour de nombreuses personnes.

Le 1 septembre 2011 à 12 h 05 min par Atalante

Bonjour,

rien de pire pour le sommeil qu’un bébé avec un reflux. Nous en sortons à peine et je peux vous faire part de notre expérience à ce sujet:
1 – bébé dormira mal tant que le reflux ne sera pas parfaitement maîtrisé, à l’aide d’un médicament IPP (Oméprazole)
2 – les reflux donnent un rejet du sommeil, des terreurs nocturnes, des réveils très fréquents et très douloureux, vous n’avez pas le choix, aucune méthode de sommeil n’empêchera cela.

Donc il faut d’abord une réponse médicale et ensuite beaucoup de patience. Lorsque vous aurez éliminé le problème des reflux, vous verrez, tout s’arrangera de soi-même.
Surtout, rassurez votre enfant, il ne peut pas s’endormir seul, le reflux est terrorisant à cet âge là. Prenez patience, faites vous aider par la famille pour supporter les nuits hachées…et trouvez un bon pédiatre. Allez s’il le faut sur le forum spécialisé rgo-allergies 🙂

Le 1 septembre 2011 à 14 h 18 min par Barbier

Bonjour Atalante!
Merci pour votre réponse, malheureusement ou heureusement (je ne sais pas trop!), mon bébé est déjà sous oméprazole, nous avons essayé plusieurs traitements, celui-ci semble convenir, mais le reflux reste gênant, surtout ces derniers temps, à cause, me semble-t-il d’une poussée dentaire..
Je dirais que ses soucis avec le sommeil (la journée) sont plus dus à une peur ou une appréhension d’aller dormir, car dés que je commence le rituel pour la sieste et que je le berce il se met à crier et se cambrer..Il y a quelques temps, lorsque son reflux ne semblait plus le gêner, il ne faisait pas ça du tout, il se laissait bercer, et il se laissait aller pour dormir. Le soir, il ne pose pas de difficulté, il est très fatigué et quelques minutes de bercement suffisent à l’endormir. Lors de ses nombreux réveils nocturnes, il ne semble pas douloureux, je pense que c’est surtout qu’il ne sait pas s’endormir seul, et donc ne sait pas non plus se RENDORMIR seul..D’où ma volonté de lui apprendre..
Mais je ne suis pas sure d’avoir suffisemment d’énergie pour un apprentissage long, comme avec la méthode Pantley.
PS:je suis déjà inscrite sur le forum rgoaller! Et c’est une vraie mine d’informations!

Le 9 novembre 2011 à 14 h 45 min par Flo

Bonjour,

Bébé 10 mois, allaitée, co-dodo (car seule solution pour être reposés), ne s’endort ni ne se rendort seule (au sein, refuse tétine, doudou).
Le papa s’inquiète et s’impatiente, se demande combien de temps va t il falloir pour que notre fille gagne en autonomie de sommeil et si il y a une méthode pour accélérer tout ça…
Quelle est votre expérience ? y a t il des périodes plus favorables selon le développement psychomoteur de l’enfant ? Enfin…quand pouvons nous commencer à espérer qu’elle dorme seule ?

Merci pour vos lumières…

Le 9 novembre 2011 à 15 h 17 min par Djolhan (author)

La pression exterieur n’aide jamais vraiment à être patient malheureusement. Seulement voila, parfois, on ne peut pas aller contre et c’est le seul moyen: Attendre et être patient.

Le 10 novembre 2011 à 11 h 55 min par Atalante

Bonjour Flo,

je comprends votre fatigue et le cododo comme solution quand il faut aller bosser le matin – je pratique encore à chaque rhino, cauchemar…
Mais à 10 mois il est largement temps d’apprendre à dormir pour votre enfant.
Est ce que votre enfant se réveille la nuit ou non?
Qu’est ce qui le perturbe? Qu’est ce qui l’empêche de s’endormir, de se détacher de vous? Votre regard de mère doit avoir des débuts de réponse instinctifs j’en suis sûre!
Vous pouvez bien sûr espérer que votre fille dorme seule très bientôt. Même allaitée, à 10 mois, elle est bien diversifiée, et à mon avis, il faut lui faire sauter la tétée du soir ou la mettre au début du repas (donc la compléter avec un repas très solide pour tenir toute la nuit si elle se réveille et mange la nuit).
J’ai allaité mon fils jusqu’à 15 mois donc je ne vous dis surtout pas d’arrêter l’allaitement, celui-ci n’est pas la cause des problèmes de sommeil mais comme tout comportement il peut favoriser ou non l’autonomie.
Bref: dites m’en plus sur votre vie 😉

Le 15 novembre 2011 à 22 h 12 min par Fitz

Bonjour,
J’ai une petite pepette de 6 mois qui est en mixte (biberons le matin pour la nounou et le sein pour moi le reste du temps).
Jusqu’à maintenant elle n’avait pas de probleme le soir pour dormir. elle ralotait un peu mais finissait par s’endormir en 15/20 min. Elle dormait bien, de 8h30 environ jusqu’à 4/5h du matin pour une tétée, puis se rendormait jusqu’à 8/9h (il pouvait y avoir une autre tétée entre ces 2 reveils)
Les siestes etaient plus compliquées car elle ronchonnait plus et luttait pour ne pas s’endormir mais elle finissait quant meme par sombrer avec 1 sieste le matin et 2 l’apres-midi.
Mais depuis quelques semaines c’est une autre paire de manche. Le soir, elle pleure quand je la met dans son lit. Pas tout de suite puisqu’elle commence par gazouiller, puis raler et finit par pleurer. je sens que ce sont plus des pleurs de colères que des pleurs de mal-etre (d’ailleurs quand le papa a craqué et est allé la chercher elle lui a fait de grands sourires…) Alors tres souvent je l’endors au sein. Et la nuit elle se reveille plus vers 3h pour teter (souvent par faim car elle fait pas semblant de teter). Mais du coup, il y a un autre reveil vers 5h puis vers 7/8 h. Les reveils de la nuit se font par des pleurs, celui du matin elle gazouille.
Et pour les siestes c’est l’apocalypse. Elle n’aimait deja pas dormir la journée, maintenant c’est des pleurs, elle lutte alors qu’elle tombe de sommeil et le seul endroit où elle s’endort c’est dans le cosy. J’essaye au maximum de ne pas la prendre dans mes bras pour pas qu’elle s’habitue à etre bercer. Mais c’est dur.
Et j’entends de partout des sons de cloches differents qui me font douter de ce que je fais. On me dit de ne pas l’habituer aux bras, de la laisser pleurer, puis de pas la laisser pleurer, puis de pas l’endormir au sein, puis de lui donner une tetée calin pour la rassurer…. Bref, je ne sais plus que croire ni que faire.
Avez-vous des pistes miracles???
Merci beaucoup en tout cas pour ce blog (j’ai commandé la methode pantley)

Le 15 novembre 2011 à 22 h 17 min par Djolhan (author)

Il n’y a pas de pistes miracle en réalité à mes yeux, il y a surtout l’instinct qui doit vous dicter ce qui vous semble bons. Maintenant, l’expérience des autres est intéressante, mais il ne faut pas aller à l’encontre de votre nature en écoutant tout et n’importe quoi, et visiblement, vous le faites bien 😉

Cela dit, clairement, j’ai l’impression que cette petite pepette n’a pas trop envie de dormir. Elle change de rythme, il me semble me rappeler que vers 6 mois, on a moins besoin de sommeil ? A vérifier !

Le 15 novembre 2011 à 23 h 02 min par Caro et paul

Bonsoir.
Je viens de lire votre blog avec attention et je je trouve tres instructif.
Mon fils Paul ( bientôt 9 mois) ne s endort JAMAIS seul dans son lit le soir.
La journée aucun soucis mais le soir quand l heure du coucher arrive c est la galère!!!!!!!
Pour raconter notre histoire en quelques lignes, Paul est un enfant qui a eu un reflux tres tres important les premiers mois.il a fait des malaises ( 3 assez important) et a ete hospitalisé 3 fois en un mois.il avait a peine 1 mois lors de la premiere hospitalisation.
A l hôpital les infirmières avait pris l habitude de le prendre avec elles dans un landeau la nuit des qu il se réveillait.
Et moi mari et moi avant continuer se petit rituel………….
Aujourd hui Paul ne s endort que dans une poussette.nous ne savons plus comment faire.
Ah si j oubliais, il dort sur un plan incline de 25 cm maintenu par une culotte pour ne pas glisser……
.

Le 15 novembre 2011 à 23 h 05 min par Caro et paul

Si vous avez des petites idées nous sommes preneur.
Merci.
Caroline

Le 16 novembre 2011 à 10 h 55 min par Atalante

Bonjour,
manifestement pépette a un besoin accru d’attention et de présence en ce moment. Cherchez pourquoi: changement dans son quotidien peut être?
6 mois ça peut être un pic de croissance, la conduisant à manger davantage, indépendant du problème de sommeil aussi. On est pas obligés de tout connecter. Voyez aussi si elle n’a pas un souci (intestins, estomac) du à un changement dans l’alimentation (eau, lait, votre propre alimentation puisque vous l’allaitez)
Nos enfants ne sont pas manipulateurs à cet âge là: ils ont juste des besoins qui s’imposent à eux, la solution « miracle » comme vous dites, c’est d’avoir la chance de comprendre ce qui motive leur besoin, et d’aller à la source. C’est pas gagné, mais quand on trouve, en général, cela s’arrête du jour au lendemain!
Courage 🙂

Le 16 novembre 2011 à 18 h 39 min par Cindy

Bonjour,
Un appel aux idées pour une maman épuisée !!!!!
Maman d’une petite puce de 3 semaines je ne m’en sors pas avec les dodos. J’ai pratiqué l’haptonomie depuis le quatrième mois de grossesse et ma fille est bien éveillée, même très bien ! Mon souci étant que Mademoiselle veut tellement rester éveillée qu’elle refuse de dormir malgré la fatigue visible !
En faite, c’est assez relatif, ça dépend des jours. Pour exemple la nuit dernière et aujourd’hui :
Hier soir, j’ai réussis avec le rituel du soir (câlin, puis berceuse)à la mettre au lit sans souci vers 23 heures.
Réveil biberon à 3 heures du matin, remise au lit à 4 heures en reprenant le même rituel. Et là le drame ! Pleurs que seule ma présence calmaient. J’ai été la voir deux/trois fois en vérifiant que tout allait bien (couche propre, régurgitation…)lui expliquant que j’étais fatiguée et que je devais me reposer qu’elle n’était pas obligée de dormir mais au moins se reposer elle aussi. Pleurs durant 1 heure soit 5 heures du matin !!! J’étais épuisée (papa étant en déplacement je dois tout gérer seule à la maison), j’ai donc décidé de la laisser pleurer.
Ce matin, réveil biberon 8h30, 9h00 je la recouche, rituel toujours le même, de nouveau pleurs durant une bonne demi-heure !
De nouveau, réveil biberon 12h30. Comme elle râlait promenade poussette 1h00, du coup dodo dans la poussette. Je rentre 14h30 elle se réveille et pleure. Biberon mais elle n’a bu que 20 ml, elle râlait encore, rituel et remise au lit 15h00, et pleurs durant 1h (j’allais tout de même la voir vite fait en lui expliquant de nouveau) jusqu’au prochain biberon soit 16h00 !!
Et là dernier biberon (donc à 16h00) et enfin une mise au lit sans trop de difficulté toujours avec le même rituel.
Je suis d’accord sur le fait qu’il ne faut pas les laisser inutilement pleurer mais là je n’ai pas le choix dans le sens où je ne peux pas l’avoir avec moi à chaque fois qu’elle pleure ! J’ai des choses à faire durant la journée (ménage, me doucher, faire à manger) et aussi j’ai un retard de sommeil important, et si je le laisse s’installer j’ai peur que ça joue sur mon comportement (impatience, irritabilité)auprès de ma fille.
Ma question est donc que puis-je éventuellement faire de plus pour l’accompagner ? Si vous avez des idées je suis preneuse ! En sachant que le soir et la nuit j’ai une veilleuse dans sa chambre lorsque je change sa couche pour éviter qu’elle ne s’éveille trop, et pour le biberon peu de lumière aussi dans le salon.
Par avance merci !!!
Amicalement, Cindy.

Le 16 novembre 2011 à 19 h 48 min par Djolhan (author)

N’a t’elle pas un autre problème ? Du genre gastrique ?

Le 16 novembre 2011 à 21 h 23 min par fitz

Merci djolhan et atalante pour vos réponses! 🙂

Le 17 novembre 2011 à 12 h 36 min par Atalante

Euh… Cindy, je vais être désagréable peut être… mais une enfant de 3 semaines, ça pleure… et le pic est à 6-8 semaines en général.
Si elle pleure après le biberon c’est sans doute qu’elle ne digère pas le lait que vous avez choisi… Si vous avez des choses à faire, investissez dans une écharpe, et portez votre bébé contre vous pendant vos démarches, vous verrez qu’avec la chaleur et le bercement de votre corps elle ne pleurera quasiment plus.
Vous pouvez aussi aller voir un ostéo pour vérifier, si elle n’a pas un torticoli du à l’accouchement, un souci de positionnement des intestins etc.
Ca me semble très digestif tout ça… Et n’attendez pas d’un bébé qu’il dorme et soit silencieux… ça s’appelle une poupée… Vous êtes maman à 100% pendant 2 mois, c’est comme ça.
Désolée si la réponse est abrupte…

Le 17 novembre 2011 à 20 h 15 min par Cindy

Merci pour vos réponses.
A Atalante je me suis peut-être mal exprimé mais on ne sait pas bien compris !
Pour l’ostéopathe c’est fait, et ce car j’ai eu un accouchement difficile avec ventouse et RAS.
Pour son lait elle l’a depuis ses 15 jours (car elle maigrissait avec mon lait maternel) et aucun souci jusqu’à maintenant.
Pour ce qui est de la porter avec moi je le fais aussi souvent que possible avec un porte-bébé.
Et je sais aussi qu’un bébé pleure (j’aurais pu me passer de ce commentaire) je voulais savoir si avec des témoignages d’autres personnes j’aurais pu mieux comprendre les pleurs de ma fille, c’est tout. Je ne cherche pas à avoir une poupée (j’ai passé l’âge merci).
Ma question était ce que je peux faire de plus pour l’accompagner et non comment faire pour avoir une poupée et donner l’impression de vouloir une enfant inerte !
Toutefois merci d’avoir essayer de me donner des solutions.

Le 18 novembre 2011 à 15 h 46 min par Atalante

C’est moi qui suis désolée et on ne s’est pas bien compris en effet

Déjà, vous avez besoin d’aide. Une maman avec un papa en déplacement ne peut pas tout assumer. J’espère que vous pouvez trouver de l’aide dans votre entourage, ou prendre une nounou quelques heures.
Ensuite, cherchez vraiment le côté digestif. La moitié des reflux acides sont invisibles, mais créent des bébés qui ne dorment pas et pleurent dès le début du biberon (ou de la tétée d’ailleurs).
Voyez votre pédiatre et demandez lui de rechercher un RGO interne: n’allez pas jusqu’à une fibroscopie, mais peut être prendre des médicaments quelques jours pour voir s’il y a une amélioration.
Ensuite, les accouchements difficiles font des bébés un peu plus angoissés au début. Je me rappelle d’une amie qui a accouché au final par césarienne car son bébé avait le cordon autour du cou et n’arrivait pas à sortir. Un jour, elle a pratiqué la technique de pleurs d’Aletha Solter, et tout est rentré dans l’ordre. Vous pouvez donc chercher de ce côté!

Le 27 novembre 2011 à 23 h 05 min par maitreyoda

bonsoir,
je viens de trouver votre blog apres de multiples recherches sur le net afin d avoir des réponses à certaines de mes interrogations.
Voici ma petite histoire et mes questions sur le dodo viendront ensuite…
je suis maman depuis 2 mois pile poil de 2 petits garçons(les plus beaux cela va sans dire!!!). Ils sont nés avec 2 mois d avance lors d une grossesse tres compliquée (hospit dès le 3ème mois avec dose massive réguliere de medoc contre les contractions), le terme était prévu pour aujourd hui et sont restés un mois et demi en néonat. Là bas, je suis restée le plus possible avec eux et avec le papa nous faisions du peau à peau au maximum (jusqu à 10h par jour parfois pour moi), lorsque je n’étais pas là, les puer les portaient en echarpe. Ils ont du apprendre à téter et sont sorties en étant nourries à la demande. Ils sont rentrés il y a environ 3 semaines et depuis, c’est tres difficile. J ai l impression qu ils sont tres malheureux car anxieux et angoissés. Ils ne veulent pas dormir dans leur cocon dans leur lit. Ils pleurent bcp et ne s endorment que sur moi (c’est de moins en moins le cas car ils luttent pour rester eveillés) et avec 2 c’est compliqué meme avec l echarpe. En plus de cela, ils demandent le bibi de façon tres anarchique, le nuit comme le jour et je suis souvent obligée de les laisser pleurer car je m occupe du 2nd frère (bibi pouvant prendre entre 1 demie heure et 3/4 d heure). Impossible donc d etablir des rituels ou des habitudes. Inquiete de ce qu ils pouvaient ressentir, je suis allée voir un pédiatre et voici ce qu il m a conseillé: laissez les pleurer, ils doivent comprendre qu ils sont 2 et concentrez votre attention sur celui dont vous vous occupez. Repassez à bibi tous les 3 heures afin que vous leur imposiez un rythme et imposez le lit apres chaque bibi qu ils soient endormis ou non.
ps: papa tres investi quand présent mais a repris le taf et fait soit des jours soit des nuits…

voici donc mes questions: comment leur faire « accepter » leur lit en douceur?
n est ce pas « dangereux » (je ne trouve pas un meilleur terme) pour un bébé de passer les 9/10eme de son temps au lit? je ne sais pas comment cela va leur montrer un rythme si elles sont au lit tout le temps et j ai peur pour leur développement neuro si elles ne sont pas stimulées.
combien d heure par jour un bébé nouveau né ou de 2 mois doit il dormir?
N est ce pas rétrograder que de repasser à bibi imposé tous les 3h, quit à les réveiller (alors que je sais qu il ne faut pas réveiller un bébé)? (parfois l un d eux finit par s endormir une demie heure avant le bibi imposé et là c le dilemme: dodo ou bibi et rythme???)
peut etre que mon histoire n est pas adaptée à ce blog mais je suis vraiment en recherche pour que mes loulous soient rassurées.
Merci

Le 27 novembre 2011 à 23 h 11 min par maitreyoda

hi hi!
je viens de me rendre compte en me relisant que j ai souvent noté « elles » en référence à « mes crevettes » comme je les appelle mais que je ne l ai précisé à aucun endroit du post..

Le 28 novembre 2011 à 10 h 04 min par Djolhan (author)

Difficile pour moi de vous répondre, je n’ai pas eu de jumeaux, donc, je ne pourrais vous conseiller quoi que ce soit, a part peut-être de changer de pédiatre 😀 lol

Le 28 novembre 2011 à 12 h 04 min par Atalante

Bonjour,

je n’ai pas non plus eu de jumeaux mais je peux quand même vous aider.
D’abord, faites vous confiance, vous avez eu jusqu’à présent la bonne attitude. Les bébés prématurés qui passent du temps en couveuse, comme les bébés qui ont une infection à la naissance également, ont souffert de la séparation avec leur mère plus que d’autres bébés. Ils pleurent cette souffrance et vous ne pouvez pas les arrêter – imaginez après un deuil, quels que soient les mots de réconfort que l’on vous apporte, vous ne pouvez vous empêcher de pleurer: c’est presque pareil.
Il existe un auteur excellent au sujet de ces pleurs d’enfant: Aletha Solter, qui a publié « mon bébé comprend tout » et « pleurs et colères des bébés ». Elle donne une technique pour accompagner ces pleurs et faire en sorte que cette période se passe le mieux possible. Je vous le conseille vivement même si la méthode n’est pas facile à réaliser (c’est une façon d’être à l’écoute, matériellement c’est facile, humainement… c’est autre chose)
Je vous conseille de mettre les deux cocons dans votre chambre. Il existe des berceaux qui se fixent à votre lit pour que le bébé ait son espace, et vous le vôtre, tout en leur procurant la proximité dont ils ont besoin. Surtout si le papa n’est pas là, cela vous permettra de donner le biberon depuis votre lit, en continuant à être présente pour le 2e.
Continuez le peau à peau, prenez des bains avec eux. Continuez l’écharpe, c’est très bien!
Ne les laissez pas pleurer seuls. Quand ils pleurent et que vous ne comprenez pas pourquoi, serrez-les fort dans vos bras, pour leur donner la sécurité, et écoutez. Juste ça. Dites leur aussi combien vous avez souffert, vous aussi, de cette séparation, et combien vous les aimez. Ils entendent!
Vous pouvez les laisser dans le cocon quasiment tout le temps à 2 mois. Le cocon leur donne la sécurité. Stimulez les avec une arche d’éveil au dessus d’eux. Puis vous les mettrez tous les deux sur un tapis d’éveil. Ils ont besoin l’un de l’autre en tant que jumeaux, favorisez leur proximité. Nourrissez les à la demande et surveillez les problèmes digestifs pouvant être dus au lait (régurgitations et colites). Ces problèmes peuvent vous pourrir la vie.
Changez de pédiatre… prenez en un plus à l’écoute de vous, maman, et de vos enfants. N’imposez pas un rythme horaire, c’est contre nature.
J’espère vous avoir aidée. Trouvez de l’aide dans votre entourage pour souffler et vous reposer: grand mères, ami(e)s…
Et puis, il existe des forums spécialisés pour les jumeaux qui vous aideront sur le sujet.
Courage!

Le 28 novembre 2011 à 12 h 11 min par Djolhan (author)

Atalante, merci beaucoup de répondre si assidûment aux parents qui ont des questions sur notre blog ! Je t’invites vivement à venir sur notre forum pour l’aider à se lancer si cela t’intéresse bien entendu 😉

Le 3 décembre 2011 à 21 h 12 min par maitreyoda

bonsoir,
désolée de ne pas avoir pu vous remercier pour vos conseils plus tôt. j ai du mal à trouver du temps pour aller sur l ordi.
La situation ne s’est pas améliorée. Nous sommes allés voir un ostéopathe qui a trouvé les loulous en forme mais « noués ». il les a manipulé et ils ont dormi tout le reste de la journée mais par contre, la nuit a été encore pire que les précédentes. (il nous avait prévenu que faire céder des tensions pouvait donner tout l un ou tout l autre…)
Je parle bcp à mes bébés mais il est vrai aussi qu à 3h du matin, j ai le verbe un peu moins agréable qu’en pleine journée. C est tres difficile.
En tout cas, merci beaucoup, ça m a déja fait du bien de raconter mon histoire.

Le 30 décembre 2011 à 17 h 13 min par Chloé@Ostéopathe

Bonjour,

Je n’y avais jamais songé mais j’aime bien l’idée de faire prendre le bain au bébé après avoir mangé. Ca doit effectivement le détendre et lui permettre de mieux dormir.

Sinon, je tiens à rajouter une chose à ce très bon article : parfois les bébés pleurent car ils ont des maux de tête, ce qui engendre des problèmes d’endormissement. Dans ce cas, il peut s’avérer être une bonne chose d’aller consulter un ostéopathe (qui fait du crânien si possible). Cela permet souvent de corriger le tir.

En tout cas, bravo pour ce bel article.

Le 11 janvier 2012 à 12 h 55 min par mankowski

bonjour maman du troisième et je suis aussi une directrice de crèche…..et pourtant :))le ptit dernier allaiter et en cocododo (les autres aussi)a 8 mois s’endort trés bien le soir aprés un ptit rituel et un calin tété mais se reveil 3 4 fois et ne s’endort qu’au sein (papa arrive parfois a le rendormir sur lui et ne dois surtout pas le poser)par contre les siestes c’est 15 mn 1hr grand max aprés il se reveille encore fatigué et se rendort que sur nous ou au sein ça commence a me fatiguée usé la vie de couple et les plus grands patissent du temps que je passe a faire les siestes avec lui pour avoir un bébé non grognon.j’ai essayé de le laisser pleuré un peu mais on diriat qu’il panique encore plus au prochain dodo.sa santé va bien (ostéo des la naissance) il commence juste a manger sans grand interet……bref je vois que je suis pas la seule mais en partageant les expériences ….la première un biberon d’eau la nuit donné par papa avais bien remplacé les tétés nocturnes …le deuxiéme juste un ptit calin…marche pas pour numero 3 :((

Le 1 juin 2012 à 22 h 51 min par Leslie

Bonjour,

Une petite question, svp:
Dans votre message du 14 juin 2010 à 12 h 49 min par Djolhan (author)
vous dites avoir vu des changements quand vous avez passé votre fils à un lit sans barreau.
Quel âge avait-il, svp?
J’ai mon ptit bonhomme, bébé hapto de 17 mois, qui dort très bien dans le lit de papa et maman, le matelas parterre dans le bureau pour la sièste et très difficilement dans son lit à barreaux.
Je me demandais si 17-18 mois c’était trop tôt pour le mettre dans un lit « normal » pas trop haut.
Merci de me donner votre avis, svp.

«  »Cela dit, nous avons vu un énorme changement lorsque nous lui avons installé un lit sans barreau. C’est ce que notre sage-femme nous a proposé après que le petit ce soit mis à marcher. Nous avons mis du temps à franchir le pas, mais au final, je ne suis pas déçu, il se sent réellement bien en « liberté » dans son lit. »

Le 2 juin 2012 à 9 h 38 min par Djolhan (author)

Bonjour Leslie,
c’est un peu loin mais il me semble me rappeler que c’était vers ses 1 an et demi. Notre sage femme hapto nous avait d’ailleurs dit que dès qu’il marchait, on pouvais le mettre directement dans un lit sans barreaux. Donc, si vous sentez que votre bébé en est capable, alors, faites le sans hésiter, c’est probablement cela qu’il lui manque. Par contre, pour ma part, je le mettrais sur un lit sans sommier, vu leur poids, ils n’en ont pas besoin, et au moins, il sont bas et ne risquent pas de tomber.

Le 30 août 2012 à 21 h 32 min par Helene

Bon article . Merci pour tous ces conseils

Le 5 avril 2014 à 17 h 41 min par mélanie

je suis maman de 2 enfants un de 1 an et un de 2 ans ( qui ne veut jamais dormir,comme le premier !! (d).
Grace à ce site je sais comment endormir mes enfants et sa marche je vient de les endormir ils ont pris juste 5 minutes pour s’endormir, le temps des calins XD.
j’espere que vous allez aidez beaucoup de personnes avec sa !!!
Et avec encore beaucoup d’autre sujet bisou bisou et merci beaucoup de m’avoir aider et avoir aider plein d’autre personne !!! <3 je vous adore a bientot j'espere !!! <3 bisou

Pour discuter de l'article, vous pouvez utiliser les commentaires ci-dessous.


Si votre commentaire est de qualité, le dofollow assur si commentaire de qualit sera assuré:)

Entrez votrepseudo@votremotclef dans le champ nom pour obtenir un lien SEO vers votre site tout en conservant votre pseudo.
Les mots clef à la place du pseudo ne seront plus acceptés.

Ce blog utilise Gravatar. vous pouvez afficher votre avatar en vous enregistrant sur Gravatar.

Laissez un commentaire.
Vous pouvez aussi suivre les commentaires via RSS ou poser vos questions directement sur notre forum.

Suivre l'haptonomie sur twitter Suivre l'haptonomie sur facebook Suivre l'haptonomie via le flux RSS

Qu'est ce qu'un flux rss