shuuuuut

L’haptonomie, science de l’affectivité

Plus qu’une préparation à l’accouchement. L’haptonomie,  est une pratique qui permet d’accompagner l’être humain et qui peut être adoptée au quotidien pour procurer à toute votre famille, bonheur,  joie et optimisme.

N’hésitez pas à visiter ce blog régulièrement pour obtenir des informations sur l’haptonomie, des conseils et de nouvelles vidéos.

Le monde des pros

24
Fév

L’haptonomie et la psychothérapie

Sur notre site web, nous parlons en majorité de la préparation à l’accouchement haptonomique, mais ce n’est pas la seule discipline ou l’on peut pratiquer cette science de l’affectivité. Stéphane Bou Khalil est haptopsychothérapeute et a accepté de répondre à quelques questions afin de nous faire découvrir une autre facette de l’haptonomie.

Stephane, pouvez-vous nous dire ce qui vous a amené à pratiquer l’haptonomie ?

Je suis psychologue clinicien de formation, j’ai donc suivi un cursus universitaire en psychologie clinique et psychopathologie de 5 ans.
J’ai découvert l’haptonomie un peu « par hasard » lorsque j’étais encore étudiant et cette approche m’a tout de suite beaucoup plus intéressé que ce que l’on nous enseignait à l’université. J’ai donc décidé après l’obtention de mon diplôme de suivre la formation pour devenir haptopsychothérapeute (psychothérapeute en haptonomie).

Quelles sont les études qui peuvent déboucher sur l’haptonomie ?

Les formations aux différentes applications de l’haptonomie sont réservées aux professionnels de santé (médecins généralistes, infirmières, sages-femmes, psychologues, gynécologues, psychiatres, kinésithérapeute…). Elle sont dispensées par le CIRDH (Centre International de Recherche et de Développement de l’Haptonomie).

Psychothérapeute en haptonomie ? Quelle est la différence avec l’haptonomie dont nous parlons sur notre blog ?

L’haptonomie se définit comme la Science de l’Affectivité. Elle implique une approche singulière de l’être humain qui trouve des applications dans différents domaines de la santé.

Votre blog s’intéresse plus particulièrement à l’accompagnement pré et postnatal haptonomique, pratiqué par des sages-femmes ou des gynécologues pour des couples qui attendent un enfant. C’est l’application de l’haptonomie la plus connue en France.

Mais d’autres professionnels de la santé peuvent aussi se former à l’haptonomie pour enrichir leur propre pratique. Par exemple, l’haptopsychothérapie est l’application de l’haptonomie mis en œuvre par les psychologues et les psychiatres dans l’accompagnement des personnes qu’ils reçoivent en psychothérapie. C’est une forme de psychothérapie à part entière.

De la même façon, l’haptosynésie est l’application de l’haptonomie mis en œuvre par des médecins généralistes, des infirmières, des kinésithérapeutes, etc, afin d’améliorer l’accompagnement de leurs patients malades ou handicapés, chacun dans leur pratique respective.

Est-ce que tout le monde peut aller voir un haptopsychothérapeute ?

Une haptopsychothérapie est un accompagnement qui vise à aider la personne à retrouver ou développer sa santé psychique.
C’est une psychothérapie qui s’adresse aux personnes en souffrance psychique, aux personnes qui ressentent un malaise existentiel, ou qui sont confrontées à un sentiment de frustration et d’incomplétude de leur être.

Après une séance d’accompagnement pré et postnatal haptonomique, on se sent généralement mieux dans sa peau, pouvez vous l’expliquer ?

L’haptonomie, dans ses diverses applications, répond à un besoin fondamental de l’être humain d’être confirmé affectivement dans son être. Et ce besoin se manifeste tout au long de la vie et pas uniquement dans le giron maternel. Or dans nos sociétés contemporaines, nous n’avons que trop rarement d’occasions de répondre pleinement et adéquatement à ce besoin fondamental dans nos relations avec les autres.
Au cours d’un accompagnement pré et postnatal haptonomique, les parents peuvent eux aussi ressentir un profond bien être dans la relation affective qui se tisse petit à petit avec leur enfant à venir.

En haptonomie périnatale, nous utilisons beaucoup le toucher affectif, est-ce le cas aussi en  haptopsychothérapie ?

C’est effectivement aussi le cas en haptopsychothérapie, avec la même qualité de contact humain et de clarté dans l’approche, que la personne découvre au cours des premières séances de découverte de l’haptonomie.

Pour conclure, on se rends compte que l’haptonomie est vraiment un domaine vaste et complet qui permet de retrouver les valeurs du contact humain aussi lorsque l’on est adulte, il n’est donc jamais trop tard pour en bénéficier. Je précise d’ailleurs que si vous souhaitez contacter un haptopsychothérapeute, vous pouvez demander la liste des praticiens sur le site du CIRDH.

En tout cas, merci Stéphane pour toutes ces réponses. Vous venez de nous ouvrir de nouveaux horizons.
Si nos lecteurs ont des questions, je suis certain qu’ils n’hésiteront pas à poster un commentaire, nous nous ferons donc un plaisir d’y répondre !

Sur notre site web, nous parlons en majorité de la préparation à l’accouchement haptonomique, mais ce n’est pas la seule discipline ou l’on peut pratiquer cette science de l’affectivité. Stéphane Bou Khalil est haptopsychothérapeute et a accepté de répondre à quelques questions afin de nous faire découvrir une autre facette de l’haptonomie.

Stephane, pouvez-vous nous en dire plus sur ce qui vous a amené à pratiquer l’haptonomie ?

Je suis psychologue clinicien de formation, j’ai donc suivi un cursus universitaire en psychologie clinique et psychopathologie de 5 ans.

J’ai découvert l’haptonomie un peu « par hasard » lorsque j’étais encore étudiant et cette approche m’a tout de suite beaucoup plus intéressé que ce que l’on nous enseignait à l’université. J’ai donc décidé après l’obtention de mon diplôme de suivre la formation pour devenir haptopsychothérapeute (psychothérapeute en haptonomie).

Quelles sont les études qui peuvent déboucher sur l’haptonomie ?

Les formations aux différentes applications de l’haptonomie sont réservées aux professionnels de santé (médecins généralistes, infirmières, sages-femmes, psychologues, gynécologues, psychiatres, kinésithérapeute…). Elle sont dispensées par le CIRDH (Centre International de Recherche et de Développement de l’Haptonomie).

Psychothérapeute en haptonomie ? Quelle est la différence avec l’haptonomie dont nous parlons sur notre blog ?

L’haptonomie se définit comme la Science de l’Affectivité. Elle implique une approche singulière de l’être humain qui trouve des applications dans différents domaines de la santé.

Votre blog s’intéresse plus particulièrement à l’accompagnement pré et postnatal haptonomique, pratiqué par des sages-femmes ou des gynécologues pour des couples qui attendent un enfant. C’est l’application de l’haptonomie la plus connue en France.

Mais d’autres professionnels de la santé peuvent aussi se former à l’haptonomie pour enrichir leur propre pratique. Par exemple, l’haptopsychothérapie est l’application de l’haptonomie mis en œuvre par les psychologues et les psychiatres dans l’accompagnement des personnes qu’ils reçoivent en psychothérapie. C’est une forme de psychothérapie à part entière.

De la même façon, l’haptosynésie est l’application de l’haptonomie mis en œuvre par des médecins généralistes, des infirmières, des kinésithérapeutes, etc, afin d’améliorer l’accompagnement de leurs patients malades ou handicapés, chacun dans leur pratique respective.


Est-ce que tout le monde peut aller voir un haptopsychothérapeute ?

Une haptopsychothérapie est un accompagnement qui vise à aider la personne à retrouver ou développer sa santé psychique.
C’est une psychothérapie qui s’adresse aux personnes en souffrance psychique, aux personnes qui ressentent un malaise existentiel, ou qui sont confrontées à un sentiment de frustration et d’incomplétude de leur être.

Apres une séance d’accompagnement pré et postnatal haptonomique, on se sent généralement mieux dans sa peau, pouvez vous l’expliquer ?

L’haptonomie, dans ses diverses applications, répond à un besoin fondamental de l’être humain d’être confirmé affectivement dans son être. Et ce besoin se manifeste tout au long de la vie et pas uniquement dans le giron maternel. Or dans nos sociétés contemporaines, nous n’avons que trop rarement d’occasions de répondre pleinement et adéquatement à ce besoin fondamental dans nos relations avec les autres.
Au cours d’un accompagnement pré et postnatal haptonomique, les parents peuvent eux aussi ressentir un profond bien être dans la relation affective qui se tisse petit à petit avec leur enfant à venir, un « mieux dans sa peau ».

En haptonomie périnatale, nous utilisons beaucoup le toucher affectif, est-ce le cas aussi en haptopsychothérapie ?

C’est effectivement aussi le cas en haptopsychothérapie, avec la même qualité de contact humain et de clarté dans l’approche, que la personne découvre au cours des premières séances qui sont des séances de découverte de l’haptonomie.

Pour conclure, on se rends compte que l’haptonomie est vraiment un domaine vaste et complet qui permet de retrouver les valeurs du contact humain aussi lorsque l’on est adulte, il n’est donc jamais trop tard pour en bénéficier. Je précise d’ailleurs que si vous souhaitez contacter un haptopsychothérapeute, vous pouvez demander la liste des praticiens sur le site du CIRDH.

En tout cas, merci Stéphane pour toutes ces réponses. Vous venez de nous ouvrir de nouveaux horizons.

Si nos lecteurs ont des questions, je suis certain qu’ils n’hésiteront pas à poster un commentaire, nous nous ferons donc un plaisir d’y répondre !

6 commentaires pour ce billet

Le 3 mars 2010 à 21 h 17 min par faire part

Pas mal d’excellentes questions avec des réponses tout aussi pertinentes… Dommage toutefois qu’il n’y est guère un complément d’informations sur les études, leurs déroulements ou s’il existe des voies parallèles pour devenir haptonome!

Le 4 mars 2010 à 10 h 23 min par Djolhan (author)

Et pourtant, on y réponds à la 2 ème question. les formations sont dispensées par le CIRDH à tous professionnels de santé souhaitant allez vers l’haptonomie

Le 21 mars 2010 à 10 h 30 min par MatMat

C’est très intéressant, je ne savais pas que l’Haptonomie avait plusieurs branches !!!! Je trouve ça vraiment très intéressant ! Dommage que ce soit seulement pour les soignants ! A quand les formations pour les professionnels de la petite enfance par exemple !!??!!

Le 21 mars 2010 à 13 h 33 min par Djolhan (author)

Oui, effectivement, ce serait pas mal du tout une maternelle ou creche avec une formation haptonomie lol
M’enfin, il y a montésori qui semble aller dans la même direction, à savoir, l’autonomie et le suivi de l’enfant.

Le 24 mars 2010 à 22 h 20 min par MatMat

Montessori, ce n’est pas tout à fait la même chose même si le principe de faire confiance à l’enfant pour ce qui est de ses acquisitions et de le rassurer dans ce processus est le même !!!

Le 24 mars 2010 à 22 h 34 min par Djolhan (author)

C’est ce que je disais, ca suit la même direction 😉

Pour discuter de l'article, vous pouvez utiliser les commentaires ci-dessous.


Si votre commentaire est de qualité, le dofollow assur si commentaire de qualit sera assuré:)

Entrez votrepseudo@votremotclef dans le champ nom pour obtenir un lien SEO vers votre site tout en conservant votre pseudo.
Les mots clef à la place du pseudo ne seront plus acceptés.

Ce blog utilise Gravatar. vous pouvez afficher votre avatar en vous enregistrant sur Gravatar.

Laissez un commentaire.
Vous pouvez aussi suivre les commentaires via RSS ou poser vos questions directement sur notre forum.

Suivre l'haptonomie sur twitter Suivre l'haptonomie sur facebook Suivre l'haptonomie via le flux RSS

Qu'est ce qu'un flux rss